-->

Inauguration de la Centrale solaire de BOKHOL par le Président de la République

Le Président de la République du Sénégal, Monsieur Macky SALL a inauguré, le samedi 22 octobre, la première centrale solaire photovoltaïque de 20 mégawatts qui seront directement injectés dans le réseau de la SENELEC. 

D’un coût global de 17 milliards de FCFA, ce nouveau bijou qui est une première au Sénégal et en Afrique de l’Ouest de par sa taille industrielle est le fruit d’un partenariat public privé entre des investisseurs privés internationaux et la Caisse des Dépôts et Consignations, seul actionnaire institutionnel public, avec 33% du capital.
La participation de la CDC à cet important projet, au nom et pour le compte de l’Etat du Sénégal, découle de la vision et des directives de son Excellence Monsieur le Président de la République qui prône la diversification des sources de production d’énergie électrique, notamment avec l’intégration des énergies renouvelables.
Ce mix énergétique que la centrale de Bokhol va contribuer à promouvoir vise à garantir, à terme, l’indépendance et la sécurité énergétiques du Sénégal, tout en favorisant la production d’une énergie non polluante, propre et à des prix compétitifs, facteur clé dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent. 
A l’heure de la Transition Energétique et Ecologique (TEE), l’exploitation de la centrale solaire favorisera le respect, par le Sénégal, de ses engagements par rapport à la COP 21 concernant les changements climatiques. 
En ce qui concerne les retombées économiques et sociales du projet, plus de 150 emplois ont été créés pendant la phase de construction et 25 emplois permanents seront nécessaires pour l’exploitation et la maintenance de la centrale qui fournira de l’électricité à 160.000 personnes supplémentaires.
De même, cette infrastructure dont le coût du KW/h est 40% inférieur par rapport aux autres sources traditionnelles de production, permettra à notre pays d’économiser près de 3 milliards de FCFA par an, soit environ 60 milliards FCFA sur les 20 ans de la durée contractuelle. 
Les retombées au plan financier sont tout aussi importantes. En effet, en plus des impôts locaux payés par la société d’exploitation et ses partenaires, plus de 45% des revenus tirés des investissements réalisés resteront au Sénégal, grâce notamment aux 33% de participation de la CDC dans le projet.

Media

Plan du site

  • 9927, VDN Amitié 3, Dakar
  • +221 33 859 23 47
  • +221 33 859 23 48
  • 14463 Dakar CD
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.